" />


Porte-avions Charles de Gaulle, un géant des mers

Description :



Le porte-avions Charles de Gaulle est le fleuron de la Marine française. 2000 hommes vivent dans ce monstre marin de 15 étages et 260 mètres de long, c'est une petite ville flottante. A quoi ressemble le quotidien de ces hommes et de ces femmes à bord du porte-avions ? Pourquoi ont-ils choisi de servir leur pays ?



Le Charles de Gaulle (indicatif visuel R91) est un porte-avions nucléaire de la Marine nationale française, dont il est le bâtiment majeur et la pièce maîtresse. Il est le premier et unique bâtiment de combat de surface à propulsion nucléaire construit en Europe occidentale.



En 2021, la France est le seul pays en dehors des États-Unis à avoir terminé la construction d'un porte-avions à propulsion nucléaire. Ce porte-avions est doté de 2 catapultes à vapeur. Cette configuration, nommée CATOBAR, n’est utilisée et maitrisée que par la France et les États-Unis. Un bâtiment utilisant ce système est en développement en Chine.



Le Charles de Gaulle a remplacé le porte-avions Clemenceau. Un second porte-avions, le PA 2, devait être construit pour remplacer le Foch, conformément aux promesses du président Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007, mais le projet a finalement été repoussé, des études d'évaluation ont été menées en 2009, puis il a été abandonné en 2013.



Paris est la ville marraine du Charles de Gaulle depuis le 9 octobre 2001. Il est entré en cale sèche aux bassins Vauban de Toulon en février 2017 pour y subir un chantier d'entretien et de mise à niveau de dix-huit mois ; il a retrouvé son quai habituel, aux appontements Milhaud, le 16 mai 2018 après 15 mois en cale sèche. Un nouveau déploiement a été réalisé au début de 2019 après les essais à la mer commencés le 14 septembre 2018, puis le retour à bord du groupe aérien embarqué (GAE) et la qualification de l’ensemble du groupe aéronaval de la Marine nationale.



Le 23 octobre 2018, Florence Parly, ministre des Armées, annonce le début de la phase d'étude du programme de remplacement du Charles de Gaulle avec le PANG. L'évaluation du coût de la conception et de la construction d'un premier porte-avions de nouvelle génération dans sa version nucléaire, équipements inclus, est de 225 millions d’euros par an pendant vingt ans. Le Charles de Gaulle serait ainsi retiré du service opérationnel de la Marine nationale vers 2040.

Mise en ligne le 08/03/2022 à 11:08:57
Nombre de vue 25 vues

FILMS GRATUITS EN FRANCAIS

                

                


EMISSION TV / WEB

     



Toutes les vidéos

Les dernières vidéos

Cinéma

Films complets en français

Blog - Critiques de Cinéma


À PROPOS

Mentions légales

Info créateur

Copyright shocase.fr 2022