Le bon la brute et le truand - FILM COMPLET EN FRANCAIS - Western - Western Spaghetti

Description :

Le bon la brute et le truand

FILM COMPLET EN FRANCAIS

Film Western - Western Spaghetti



Durée du film : 2h58min

En pleine guerre de sécession, trois hors la loi habiles de la gâchette se lancent dans une impitoyable chasse au trésor, un chargement d'or disparu...

Avec : Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Eli Wallach

Réalisé par Sergio Leone

Sortie du film : 1966



Le Bon, la Brute et le Truand (Il buono, il brutto, il cattivo) est un film germano-hispano-italien réalisé par Sergio Leone et sorti en 1966. Parmi les plus célèbres westerns de l'histoire du cinéma, il est considéré comme la quintessence du style « western spaghetti ».



Pour conclure sa Trilogie du dollar (également appelée Trilogie de l’homme sans nom) et pour éviter de se répéter, Sergio Leone augmente de deux à trois le nombre de protagonistes : Clint Eastwood et Lee Van Cleef, qui partageaient la vedette dans Et pour quelques dollars de plus, se voient adjoindre Eli Wallach dans ce troisième film.



Le scénario introduit une autre nouveauté : l'irruption de l'Histoire, avec la guerre de Sécession comme toile de fond. Il s'agit donc chronologiquement d'un retour en arrière par rapport aux deux autres films de la trilogie, autrement dit un préquel. De même, le personnage de « l'homme sans nom », joué par Clint Eastwood (la constante qui lie les trois films), ne se présente pas dans sa tenue habituelle : il y porte un long manteau de type cache-poussière, et ce n'est qu'à la fin du film qu'il endosse un poncho, adoptant alors l'apparence extérieure du personnage des deux premiers films et matérialisant, selon l'idée de Leone, l'aspect cyclique de la trilogie.



Le film raconte l'histoire de trois as de la gachette qui, durant la guerre de Sécession, sont à la recherche d'un chargement d'or disparu. Le premier à être présenté est Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, un criminel ayant commis de nombreux délits et dont la tête est mise à prix. Tuco est de connivence avec Blondin : ce dernier livre Tuco aux autorités, encaisse la prime de l'arrestation et libère ensuite son complice au moment où celui-ci va être pendu en coupant la corde avec une balle de fusil. Les deux acolytes se partagent ensuite le butin et refont la même opération plusieurs fois dans les comtés voisins. Durant ce temps, un troisième personnage nommé Sentenza, un tueur sans pitié, apprend l'existence d'un coffre rempli de pièces d'or des Confédérés, caché par un soldat nommé Bill Carson. Il commence donc à chercher plus d'informations à ce sujet.



Blondin décide de rompre son partenariat avec Tuco, l'abandonnant dans le désert. Tuco réussit cependant à survivre et après une traversée de plus de 100 km, il arrive, assoiffé et complètement épuisé, dans un petit village. Décidé à se venger, il retrouve rapidement Blondin et le capture, profitant d'une diversion offerte par la retraite des Confédérés de Californie. Il inverse alors les rôles, contraignant son ex-compagnon à le suivre à pied dans le désert. Alors que Tuco est sur le point d'abattre Blondin, il aperçoit une diligence remplie de soldats confédérés, morts ou mourants. Parmi ceux-ci se trouve Bill Carson, l'homme recherché par Sentenza. Carson révèle à Tuco le nom du cimetière où est caché l'or, mais demande de l'eau en échange du nom sur la tombe. Pendant que Tuco va chercher une gourde, Carson meurt, non sans avoir donné le nom de la tombe à Blondin, qui tout à coup devient très important pour Tuco. Celui-ci devra donc le soigner pour connaître le nom en question. Tuco conduit alors Blondin mourant dans un monastère franciscain, dans lequel son frère est père supérieur. Après avoir quitté la mission, Tuco et Blondin guéri, déguisés en soldats confédérés, sont capturés par un groupe de soldats de l'Union et sont conduits dans un camp de prisonniers.



Entre-temps, Sentenza a suivi la trace de Bill Carson jusqu'à ce camp, où il est devenu sergent gardien en uniforme. Avec l'aide du caporal Wallace, il torture et frappe violemment Tuco pour connaître le nom du cimetière. Lorsqu'il apprend que seul Blondin connaît le nom et le numéro de la tombe, il change de tactique. Il propose une alliance à ce dernier qui accepte. Accompagnés par cinq autres complices, ils s'enfuient tous les deux du camp et partent à la recherche de l'or. De son côté, Tuco est conduit et emmené dans un train de prisonniers, escorté par le caporal Wallace, qui s'occupe de lui personnellement, sachant que sa tête est mise à prix. Lors du trajet en train, Tuco réussit à s'évader en sautant du train en marche, entraînant avec lui le caporal, dont il se débarrasse rapidement. Dans un village voisin, dévasté par l'artillerie des deux armées, Tuco rencontre un chasseur de primes qu'il a blessé au début du film et qui cherche à se venger. Tuco l'abat. Blondin, qui était dans le même village, entend les coups de feu et reconnaît le son du revolver de son acolyte. Il part à sa recherche, et le retrouve. Les deux compères décident de s'associer à nouveau pour éliminer Sentenza. Ils réussissent à se débarrasser des membres de son gang, mais Sentenza s'échappe.



Tuco et Blondin, en route vers le cimetière, savent qu'ils doivent bientôt traverser un pont. Alors que Blondin déclare à son acolyte qu'il leur faudrait attendre la nuit, ils sont inopinément capturés une nouvelle fois par une patrouille de l'armée nordiste. En effet, le pont qu'ils doivent traverser est alors âprement disputé entre les forces confédérées et celles de l'Union. Ne sachant comment expliquer leur présence là, Tuco affirme aux militaires qu'ils sont venus s'enrôler. Le capitaine de la compagnie qui les accueille leur explique que les combats durent depuis des jours, car les deux parties veulent s'emparer de ce pont stratégique, qu'elles prennent soin de préserver des bombardements. À la suite d'un assaut, le capitaine, blessé et ivre, révèle aux deux hommes qu'il rêve de détruire le pont, pour faire cesser ce massacre insensé. Ce projet plaît immédiatement aux deux forbans : si le pont disparaît, les deux armées s'en iront, et ils auront le champ libre pour continuer leurs recherches. Ils s'emparent d'explosifs et, discrètement, vont procéder au minage du pont. Pendant qu'ils effectuent ce travail, à moitié immergés dans la rivière, Tuco et Blondin décident de se révéler leurs secrets. Tuco donne le nom du cimetière : Sad Hill ; Blondin donne le nom sur la tombe : Arch Stanton. Après l'explosion du pont, le calme revenu, les deux armées se retirent comme prévu ; les deux associés traversent et arrivent finalement de l'autre côté de la rivière. Pendant que Blondin s'arrête près des ruines d'une église et réconforte un soldat confédéré mourant, Tuco en profite pour partir au galop jusqu'au cimetière.



Il court à droite et à gauche parmi les centaines de tombes ; et découvrant enfin la tombe d'Arch Stanton, il commence à creuser furieusement le monticule de terre poudreuse avec une planche trouvé sur place. Avant d'avoir trouvé quoi que ce soit, il est rejoint par Blondin, revolver au poing, qui lui ordonne de creuser avec une pelle qu'il jette à ses pieds. Sentenza arrive, armé lui aussi, et ordonne à Blondin d'aider Tuco. Blondin révèle alors que l'or n'est pas enterré dans cette tombe, qui ne contient qu'un squelette. Il inscrit le véritable nom de la tombe où est caché l'or sur une pierre, qu'il dépose au milieu de l'esplanade circulaire qui forme le centre du cimetière. Les trois hommes se mettent en place et se font face pour l'affrontement final. Blondin tire le premier et abat Sentenza, tandis que Tuco s'aperçoit que son revolver n'est pas chargé : Blondin lui avoue l'avoir déchargé la nuit précédente. Il montre aussi qu'il n'avait rien écrit sur la pierre, puisque la tombe recherchée est la sépulture sans nom placée à côté de celle d'Arch Stanton. Tuco est contraint de creuser à nouveau (« Tu vois, le monde se divise en deux catégories. Ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses. »), et dès qu'il a trouvé l'or, il est forcé par Blondin à se passer un nœud coulant autour du cou, puis à se tenir debout en équilibre sur la traverse d'une croix, les mains liées derrière le dos. Blondin, partageant le butin, en charge la moitié sur son cheval et s'éloigne, pendant que Tuco crie à l'aide, perdant peu à peu l'équilibre. Arrivé à bonne distance, Blondin fait feu sur la corde et libère Tuco comme il le faisait au début du film. Blondin s'en va avec la moitié de l'or, laissant l'autre moitié, mais pas de cheval, à un Tuco fou de rage, courant avec la corde autour du cou. Les dernières images montrent Blondin s'éloignant sur sa monture à travers les collines.



ACTEURS: ( VF = Voix française )

Clint Eastwood (VF : Jacques Deschamps, Jean Lagache) : Blondin, « le Bon » (Blondie dans la version américaine)

Lee Van Cleef (VF : Georges Atlas, François Siener) : le sergent Sentenza, « la Brute » (Angel Eyes dans la version américaine)

Eli Wallach (VF : Claude Bertrand, Paul Borne) : Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, « le Truand »

Aldo Giuffré (VF : André Valmy, Philippe Catoire) : Clinton, le capitaine alcoolique

Luigi Pistilli (VF : René Bériard) : le père Pablo Ramirez, frère de Tuco

Rada Rassimov (VF : Anne Carrère) : Maria

Mario Brega : le caporal Wallace

Antonio Molino Rojo (VF : Roger Rudel) : le capitaine Harper

Antonio Casale (VF : Georges Aubert) : Bill Carson dit Jackson

Antonio Casas (VF : Jean Daurand) : Stevens

Livio Lorenzon (VF : Paul Bonifas) : Baker

Al Mulock (VF : Duncan Elliott) : Elam, le chasseur manchot

Sergio Mendizábal (en) : le chasseur de primes blond

Enzo Petito (VF : Paul Villé) : l'armurier

John Bartha : le shérif

Angelo Novi (it) : le moine

Claudio Scarchilli : un péon

Sandro Scarchilli (en) : un péon

Jesús Guzmán (VF : Serge Sauvion) : Pardue, le propriétaire de l'hôtel

Lorenzo Robledo : un membre du gang de Sentenza

Aldo Sambrell (VF : Pierre Collet) : un membre du gang de Sentenza

Benito Stefanelli : un membre du gang de Sentenza

Victor Israel (VF : Gabriel Le Doze) : le sergent du fort des confédérés (non crédité)



DONNEES TECHNIQUES :

Titre français et québécois : Le Bon, la Brute et le Truand

Titre original italien : Il buono, il brutto, il cattivo

Titre espagnol : El bueno, el feo y el malo

Titre allemand : Zwei glorreiche Halunken

Titre anglais : The Good, the Bad and the Ugly

Réalisation : Sergio Leone

Scénario : Agenore Incrocci, Furio Scarpelli, Luciano Vincenzoni et Sergio Leone, d'après une histoire de Luciano Vincenzoni et Sergio Leone

Musique : Ennio Morricone

Décors et costumes : Carlo Simi

Photographie : Tonino Delli Colli

Son : Elio Pacella et Vittorio De Sisti

Montage : Eugenio Alabiso et Nino Baragli

Production : Alberto Grimaldi

Sociétés de production : Produzioni Europee Associati, Arturo González Producciones Cinematográficas3 et Constantin Film Produktion

Sociétés de distribution : Produzioni Europee Associati (Italie), United Artists (États-Unis), Les Artistes Associés (France)

Budget : 1 200 000 dollars US4

Pays de production : Drapeau de l'Italie Italie, Drapeau de l'Espagne Espagne et Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest

Langue originale : italien

Format : couleur (Technicolor) — 35 mm — 2,33:1 (Techniscope) — son mono

Genre : western spaghetti

Durée : 161 minutes (178 minutes pour la version longue de 2002)

Dates de sortie :

Italie : 23 décembre 1966

Allemagne de l'Ouest : 15 décembre 1967

France : 8 mars 1968

Espagne : 7 août 1968

Mise en ligne le 04/03/2022 à 07:15:19
Nombre de vue 81 vues

FILMS GRATUITS EN FRANCAIS

                

                


EMISSION TV / WEB

     



Toutes les vidéos

Les dernières vidéos

Cinéma

Films complets en français

Blog - Critiques de Cinéma


À PROPOS

Mentions légales

Info créateur

Copyright shocase.fr 2022